Roses de l'amitié

Bienvenue à tous , je vous souhaite une bonne visite sur mon forum , vous allez découvrir les merveilles en normandie et ceux qui me tient à coeur sur la vraie Sissi et Romy Schneider
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La foret d'Ecouves dans le département de l'Orne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romy50300
Admin
avatar

Messages : 1574
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

MessageSujet: La foret d'Ecouves dans le département de l'Orne   Sam 25 Fév 2012 - 13:19

La foret d'Ecouves





la butte Chaumont





La croix de Medavy dans la foret d'Ecouves





La foret d'Ecouves





le carrefour des Arcis





La foret d'Ecouves





Personnes se promenant dans la foret d'Ecouves enneigés





Le Signal d'Ecouves




le prieuré de Goult




le char au carrefour de la croix Medavy





la route forestière de la foret d' écouves


Forêt d'Écouves


Géographie



La forêt d'Écouves s'étend dans le département de l'Orne au nord d'Alençon, entre les communes de Carrouges à l'ouest et de Sées à l'est, sur une superficie d'à peu près 18 km de long sur 8 kilomètres à 10 kilomètres de large.

Une grande partie de la forêt est domaniale; près de 8 200 hectares sur un total de 15 000, sur un relief très varié, de 100 à plus de 400 m d'altitude, comprenant des collines, des crêtes rocailleuses et des vallons, aux confins du bassin parisien et du massif armoricain.


La forêt


Elle est en majorité plantée de chêne sessiles, de hêtres et de pin sylvestre, mais aussi pins laricio, sapins Douglas, sapins pectinés, bouleaux et trembles, aulnes, frênes, épicéa de Sitka, mélèze du Japon.

Elle fait partie du parc naturel régional Normandie-Maine avec la forêt des Andaines et la forêt de Perseigne.

Le gibier y est abondant (cerfs, biches, chevreuils, sangliers ...) et la tradition de la vénerie s'y perpétue grâce à un équipage: l'équipage Kermaingant.

Passage de migrations d'oiseaux (guifette noire, milan noir, courlis, sternes, canards sauvages. Grèbes huppés, castagneux, chouettes chevêches nichent sur le site.

Les champignons sont abondants (cèpes, bolets, girolles ...).

Dans le sous-bois myrtilles, digitales, sceaux-de-Salomon, ficaires, lamier, bugle et véronique, callune, genêts et fougères.

Elle est balisée par 80 kilomètres de routes forestières qui tissent une toile autour des carrefours de la Croix-Madame, du Chêne-au-Verdier ou de la Croix-Médavy.

Les sentiers de grande randonnée GR 22 et GR 36 la traversent.

Elle est aussi coupée par deux routes départementales (Alençon-Carrouges et Carrouges-Sées).

La forêt d'Écouves est particulièrement présente dans l'œuvre du peintre Georges Lacombe (1868-1916), établi à son orée.



Lieux remarquables


Le signal d'Écouves culmine à 413 m, frère jumeau du mont des Avaloirs situé pas très loin, qui est le point culminant de l'armorique.

Les rochers du Vignage offrent un superbe panorama.

La butte Chaumont à 378 m d'altitude, au boisement de ifs et de houx.

Les étangs de Vrigny

L'ancien prieuré de Goult à La Lande-de-Goult (XIe siècle).

La chapelle Saint-Michel.

Un prieuré (XVIe au XVIIIe siècle) dédié à sainte Catherine d'Alexandrie.

Le château de Carrouges

Le château d'O

Le château de Sassy.

Le petite nécropole rassemblant les tombes de 19 soldats français de la 2e DB.


Histoire


Forêt royale depuis 1220, elle avait été très abîmée avant que l'aménagement commencé en 1863 ne la reconstitue en futaie.

En 1667, le roi Louis XIV y avait fait implanter 325 bornes en granit de Hertré (toujours visibles) pour marquer la limite des célèbres chasses seigneuriales.

Avant la Révolution, des bornes de signalisation en granit sont placées à proximité des carrefours. Au nombre de 80 à ce jour, elles sont classées Monuments Historiques.

En 1882 a été capturé le dernier loup de la forêt.

Les 12 août et 13 août 1944, un détachement de la 2e division blindée du Général Leclerc -- la colonne blindée Roumiantzoff -- qui venait de libérer Alençon et qui était en route vers Argentan, rejointe par le sous-groupement Putz, s'opposa violemment à des blindés de la IXe Panzerdivision cachés dans la forêt d'Écouves.

Le fils du colonel Remy âgé de 18 ans et dix-huit autres de ses camarades de combat, furent tués.

Trois chars Sherman, furent perdus lors de ces combats; un des chars, touché par un antichar allemand au lieu-dit Les Gateys, est aujourd'hui implanté au carrefour de la Croix de Médavy pour commémorer ces évènements (commune de Fontenai-les-Louvets).


Manifestations



Tous les ans, le 1er dimanche de septembre, la forêt d'Ecouves accueille un grand rendez-vous VTT connu sous le nom de LA TRANS'ECOUVES.

Cet événement organisé depuis 1990, permet chaque année de faire découvrir la forêt à plus d'un millier de vététistes novices et chevronnés.

Le départ est donné depuis Radon, petite commune au sud-est de la forêt, le matin à 9h00.

Chaque année, fin mars, la course à pied Alençon-Médavy réunit plus de 5 500 coureurs de toutes nationalités.

Le parcours de 16 kilomètres comporte 5 kilomètres de montée en forêt d'Écouves.

Revenir en haut Aller en bas
http://romy50300.skyrock.com
 
La foret d'Ecouves dans le département de l'Orne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu Nina dans le département 28 [retrouvée]
» Greenpeace publie une carte OGM par département
» Vol de 4 furets dans le département 37 (Indre et Loire)
» Vol de 3 setter anglais dans le département de l’Oise
» Présentation de mes loups... (département 67)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roses de l'amitié :: Les Forêts-
Sauter vers: