La ville de Carnac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La ville de Carnac

Message  Romy50300 le Lun 19 Sep 2016 - 15:21




Vue de la ville depuis le tumulus Saint-Michel.



Blason de Carnac


Héraldique

Administration
Pays Drapeau de la France
Région Bretagne
Département Morbihan
Arrondissement Lorient
Canton Quiberon
Intercommunalité Auray Quiberon Terre Atlantique
Code postal 56340
Code commune 56034

Carnac [kaʁnak] est une commune française située dans le département du Morbihan, en région Bretagne.
La commune est connue pour ses alignements de 2 934 menhir, ainsi que pour sa station balnéaire qui en fait une destination prisée.

Géographie



La baie de Quiberon à Carnac, près de la pointe Churchill.


Carnac est située sur la limite nord de Mor braz, sur la côte atlantique, entre le golfe du Morbihan à l’est et la presqu'île de Quiberon à l’ouest.

C'est une commune littorale très vaste puisqu'elle occupe une surface de 3 271 hectares.

L'altitude de la commune est faible, mais on rencontre de nombreuses buttes qui ont servi de repère pour la construction de monuments mégalithiques.

Le granit de Carnac des géologues forme l'essentiel du sous-sol.

C'est une roche claire légèrement feuilletée, dans laquelle l'érosion a pu dégager des blocs tantôt massifs tantôt tabulaires, propices à la construction de monuments mégalithiques.


Communes limitrophes de Carnac

Plouharnel
Ploemel Crach
Plouharnel
Carnac Crach
Saint-Pierre-Quiberon
océan Atlantique
(baie de Quiberon)
La Trinité-sur-Mer


Toponymie


Histoire

Le site de Carnac a probablement été occupé sans interruption depuis le Ve millénaire av. J.-C., bien que les datations précises fassent défaut.

Le tumulus Saint-Michel est construit entre 5000 et 3400 ans av. J.-C. (au Néolithique).

À la base, il est long de 125 mètres, large de 60 mètres, et mesure 12 mètres de haut.

Il a nécessité 35 000 mètres cubes de pierres et de terre.

C'est un tombeau pour les membres d'une élite, il contenait divers objets funéraires pour la plupart exposés dorénavant au musée de Préhistoire.

La chapelle érigée dessus, construite en 1663, a été détruite en 1923 pour être reconstruite à l'identique en 1926.




Le tumulus Saint-Michel.



Menhirs dans l'alignement du Ménec



Les alignements mégalithiques auraient été érigés entre 4 000 et 2 000 ans av. J.-C., soit au Néolithique moyen ou final, mais on ignore toujours quel groupe culturel a construit ces alignements, et à quelle époque exacte.

Les alignements sont partagés en plusieurs groupes distincts.

Les alignements du Ménec regroupent 12 rangées convergentes de menhirs qui s’étendent sur plus d’un kilomètre, avec les restes de cercles de pierres à chaque extrémité.

Les pierres les plus grandes, à l’ouest, atteignent 4 m de haut ; leur hauteur moyenne décroit le long de l’alignement pour atteindre 60 cm de hauteur à l’extrême est.

Ce schéma est répété dans les alignements de Kermario un peu à l’est.

D’autres alignements plus petits parsèment le site, comme ceux de Kerlescan et du Petit Ménec.

Une légende dit que saint Cornély, poursuivi par des soldats romains, se retourna et les figea en pierres, appelées menhirs aujourd'hui.




Une partie des alignements du Ménec.


En 1864, le quartier de la Trinité-sur-Mer et son port d'estuaire sont détachés de la commune, pour constituer une commune séparée.

En 1865, la Trinité-sur-Mer devient également une paroisse distincte.

En effet, les marins-pêcheurs jugeaient l'église Saint-Cornély de Carnac trop éloignée du port, et en réclamaient une à proximité.

Vers 1875, l'archéologue écossais James Miln (1819-1881) vient étudier le site et prend comme guide et aide Zacharie Le Rouzic (1864-1939).

Après la mort de son mentor, Le Rouzic sera le gardien puis le conservateur du musée de la Préhistoire et, bien qu'autodidacte, il deviendra un spécialiste internationalement reconnu des mégalithes de la région.

En 1903, une station balnéaire est créée sur d'anciens marais salants, elle se développe beaucoup dans les années 1950, faisant de Carnac une ville bicéphale : Carnac-ville et Carnac-Plage.

En 1974, un centre de thalassothérapie voit le jour, bâti sur une partie des salines asséchées.

Il reste encore quelques salines mais elles ne sont plus exploitées.

En face d'elles s'est construit le casino de Carnac en 2002.

En 2013, la construction d'une maison individuelle, sur le tertre de Lann Granvillarec, permet la découverte d'un nouveau tumulus du Néolithique moyen datant d'environ 5000 av. J.-C.



Symboles de la ville



Les armoiries de Carnac se blasonnent ainsi :

D’azur à la bande cousue de gueules chargée de six menhirs d’or, accompagnée en chef d’un soleil non figuré d’or et en pointe d’un navire cousu de gueules équipé et flammé d’argent.

Conc. L. Ermoy.

Il y a là violation de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives.

Culture et patrimoine



Lieux et monuments

Article détaillé : Liste des monuments historiques de Carnac.

Article connexe : Liste des monuments historiques de l'arrondissement de Lorient.
Patrimoine préhistorique


Article détaillé : Alignements de Carnac.


Articles connexes : Mégalithisme en Europe et Liste des sites mégalithiques du Morbihan.

Établissements

La Maison des mégalithes
Le Musée de préhistoire
Autres sites
Tumulus Saint-Michel
Dolmen de Mané-Kerioned


Patrimoine architectural

Église Saint-Cornély, xviie et xviiie siècles



Église Saint-Cornély de Carnac.


Dédiée à saint Cornély, protecteur des bêtes à cornes ; sa statue se trouve placée au-dessus du fronton du portail ouest.

Le porche du flanc nord est surmonté d'un baldaquin en granit en forme de couronne dont on ne trouve pas d'autre exemplaire en Bretagne.

L'intérieur contient également des pièces exceptionnelles : l'orgue du xviiie siècle est classé.

Les voûtes lambrissées sont décorées sur 750 m2.


Village et chapelle de Saint-Colomban, xvie siècle





Intérieurs de la chapelle Saint-Colomban.


Cet ancien village, dont les maisons sont en granit, se situe au sud-ouest de Carnac et domine l'anse du Pô.
Les habitants y ont longtemps vécu de la terre et de la mer.

La chapelle est dédiée au moine missionnaire irlandais saint Colomban, qui s'installa dans la région vers 610.
Il est le saint patron des faibles d'esprit.

À l'est de la chapelle, se situe la fontaine à deux bassins.

Le lavoir était un lieu de rencontre pour les femmes du village.

Au sud du village, en bordure de mer se trouvent deux cheminées, vestiges d'une forge.

Selon d'autres sources et la tradition locale, il s'agirait d'une ancienne brûlerie de goémon, utilisée pour produire de l'engrais.

La situation géographique est plus conforme à cette hypothèse.

Chapelle la Madeleine

Le village de Kerguéarec était autrefois une léproserie.

La chapelle actuelle a été reconstruite en 1976.

Chapelle Saint-Michel




Tumulus et chapelle Saint-Michel.


Elle a été construite sans doute vers 1813 puis vers 1925 sur les mêmes plans que la chapelle originale qui, elle, datait de 1664.

En contrebas, la fontaine Saint-Michel, fontaine de dévotion.

Les femmes de marins en mer montaient à la chapelle pour la balayer dans le sens où elles voulaient voir souffler le vent.

Elles venaient ensuite prier à la fontaine et boire de l'eau. Son pardon a lieu en septembre.

Fresques représentant la marche du peuple de Dieu vers la Jérusalem Céleste par Alice Pasco (1926 - ...).


Environnement


En plus des plages, Carnac a 60 % de son territoire couvert par la campagne, des forêts et des landes.
Vie culturelle

Le peintre François Gabin est présenté par une galerie locale.
Langue bretonne

Le nom breton de la commune est Karnag.


Personnalités liées à la commune

Jean-Marie Henry, prêtre et poète de langue bretonne, est né à Carnac en 1858.

Eugène Guillevic, poète de langue française, né à Carnac en 1907 et décédé à Carnac en 1997.

Didier Rimaud, jésuite, auteur des paroles de nombreux chants liturgiques catholiques, est né à Carnac en 1922 et décédé à Lyon en décembre 2003.

Annick Alane, actrice de cinéma et de théâtre, née à Carnac en 1925.

Émile Rocher peintre, sculpteur, céramiste (1928). Œuvres au Musée des Beaux Arts de Brest, au Musée du Faouët, à l'Institut Culturel de Bretagne, au Conseil Régional de Bretagne et dans 21 pays (États-Unis, Japon, Liban, Mexique, Maroc, Royaume-Uni, Espagne, etc.).

Delphine Cousin, championne de Windsurf, domiciliée à Carnac.
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum