Chateaux d'Autriche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Lun 6 Aoû 2012 - 18:40

Tout les articles des chateaux d'autriche sont des copies d'articles de Wikipédia , réutilisé, copié ou modifié est sous CC-BY-SA 3.0,



Chateaux d'Autriche


Le Palais de Schonnbrunn


L'extérieur
























































Dernière édition par Romy50300 le Mar 23 Oct 2012 - 19:57, édité 3 fois
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Dim 2 Sep 2012 - 10:57

Hofburg












Hofburg



Période ou style Nombreux styles architecturaux au fil des siècles
Type Palais
Début construction 1220
Destination initiale Résidence d'hiver des Habsbourg
Destination actuelle Résidence de la présidence de la République autrichienne

Pays Autriche
Commune Vienne





La Hofburg est le plus grand palais de la ville de Vienne.

Il s'est progressivement édifié au cours des siècles.

Le noyau primitif, construit vers 1220, comprenait un quadrilatère hérissé de tours autour de la cour nommée plus tard Schweizerhof.

Les apports successifs des souverains soucieux d'agrandir et d'embellir leur résidence expliquent la juxtaposition de styles très différents.

Ce fut la résidence de la plupart des puissants de l'histoire de l'Autriche, notamment de la dynastie des Habsbourg (pendant plus de 600 ans), et des empereurs d'Autriche et d'Autriche-Hongrie.

Depuis le XXe siècle, c'est la résidence de la présidence de la République d'Autriche.

La Hofburg est également connue sous le nom de résidence d'hiver, alors que le lieu de villégiature estivale préférée de la famille impériale était le château de Schönbrunn.

C'est un des lieux touristiques les plus visités d'Autriche.

























Le musée de Sissi


Le palais héberge notamment le musée de Sissi et les appartements impériaux.

Le château compte plus de 2 600 pièces, réparties sur 18 ailes. Il est situé au cœur de la vieille ville, dans le premier arrondissement, à l'intérieur du Ring.



Style des bâtiments




Les souverains qui ont occupé ce palais, siège du pouvoir pendant six siècles, ont pour la plupart voulu le marquer de leur empreinte et, du gothique à l'historicisme à la mode au XIXe siècle, tous les styles sont représentés dans la dizaine de bâtiments qui le compose.

Ils abritent aujourd'hui les anciens appartements impériaux, des musées, une église, la Bibliothèque nationale autrichienne, l'École d'équitation espagnole (l'un des plus prestigieux centre de dressage équestre au monde) et les bureaux du président de la République.




Les appartements impériaux et les trésors






La "nouvelle aile" de la Hofburg vue de la Heldenplatz























Appartements de Sissi

























Appartements de François Joseph







Appartement de Rodolphe






Chambre de l'empereur Franz et de l'impératrice Caroline Auguste

















La grande galerie






salle de conseil































la salle à manger











































































































La vaisselle impériale et l'art de la table




Des Kaiserappartements, vingt pièces sont aujourd'hui ouvertes au public dans la Reichkanzleitrakt (1728-1730) et l'Amalienburg (1575): ce sont les appartements qu'habita François-Joseph de 1857 à 1916, ceux où vécut l'impératrice Élisabeth (Sissi) de 1854 à 1898 et ceux où logea l'empereur Alexandre Ier de Russie pendant le congrès de Vienne.

Les trésors, sacré et séculier, amassés par les Habsbourg au fil des siècles occupent 21 salles.

Ils comprennent les joyaux de la couronne et les insignes du Saint-Empire romain germanique.

Le portrait de l'empereur Maximilien Ier par Strigel veille sur le trésor acquis lorsqu'il épousa Marie de Bourgogne en 1477.




Palais ou quartier ?




Les Habsbourg, au cours de la longue période de leur règne, transformèrent une petite forteresse du XIIIe siècle en un immense et magnifique palais, la Hofburg, qu'ils continuaient encore à embellir quelques années à peine avant la chute de la dynastie impériale imposée par les vainqueurs en 1918 avec les terribles conséquences que l'on sait pour l'histoire de l'Europe moderne.

Aujourd'hui, les bâtiments abritent pour la plupart des musées, et les jardins, parsemés de monuments, sont devenus le Volksgarten et le Burggarten.

Tout autour, l'aristocratie s'efforça de construire ses propres palais au plus près du siège du pouvoir impérial et ils dominent toujours de leurs façades imposantes les rues alentour du premier arrondissement.

Le quartier de la Hofburg est ainsi constitué du palais et de ses dépendances, ainsi que des bâtiments (de style baroque) construits à la même époque.

Il occupe quasiment la moitié de l'arrondissement et mérite d'être visité en détail devant l'intérêt architectural et artistique que cet ensemble de bâtiments représente.





Concerts au palais de la Hofburg





Concert avec l'Orchestre de la Hofburg (Wiener Hofburg Orchester) dans la salle des redoutes (Redoutensaal) (2008).


Le Wiener Hofburg Orchester donne des concerts classiques de mai à décembre dans les salles de la Hofburg.

Le programme comprend les mélodies les plus connues de la musique de valses et d’opérettes de Johann Strauss et de Franz Lehár ainsi que des airs d’opéra de Wolfgang Amadeus Mozart.

Dirigé par Gert Hofbauer, l’orchestre se compose de 36 musiciens et de 6 chanteurs/euses solistes internationaux en provenance de toutes les grandes associations d'orchestres de Vienne.



La pièce d'argent consacrée à la Renaissance



En 2002, dans la série de pièces consacrée à « l'Autriche à travers les âges » (Österreich im Wandel der Zeit), l'Autriche a frappé une pièce de collection en argent de 20 euro sur le thème de la Renaissance.

Sur le revers de la pièce, figure la porte suisse du Palais.




Bibliographie


The office of the Austrian Federal President at the Vienna Hofburg. Richard Kurdiovsky (Ed.) with contributions from Herbert Karner, Richard Kurdiovsky, Marcus Langer, Hellmut Lorenz, Anna Mader, Florian Steininger und Manuel Weinberger; Photography by Mafred Seidl. Christian Brandstätter Verlag, Wien 20008.



Dernière édition par Romy50300 le Mar 23 Oct 2012 - 19:58, édité 1 fois
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Dim 2 Sep 2012 - 15:14

Musée du Belvédère










Ce magnifique château baroque abrite la plus belle collection d’art autrichien datant du Moyen-Age à nos jours.

Les très beaux bâtiments de la résidence d’été du Prince Eugène ont été construits de 1714 à 1723.

Après sa mort, l’impératrice Marie-Thérèse y installa la galerie impériale.

A la fin du XIXe siècle, le Belvédère était la résidence principale de Franz-Ferdinand, dont l’assassinat en 1914 déclencha la 1ère Guerre mondiale.

La Galerie autrichienne se trouve au Belvédère depuis 1919.

Le Belvédère supérieur abrite la plus belle collection d’art autrichien, depuis la période du Moyen-Age à nos jours en passant pas la période baroque mais propose aussi à ses visiteurs des œuvres venues d’autres pays.

En effet le visiteur peut y admirer non seulement la plus grande collection au monde d’œuvres de Gustav Klimt ou les œuvres d’Egon Schiele et Oskar Kokoschka mais aussi des chefs-d’œuvre de l’impressionnisme français et de la période Biedermeier de Vienne.

Les deux œuvres incontournables de la collection du Belvédère supérieur sont le Baiser et Judith de Gustav Klimt.





Dans le Belvédère inférieur et dans l’Orangerie, c’est surtout la magnificence des lieux qui surprend le visiteur.

En effet les anciennes salles de réception et pièces d’habitation du Prince Eugène, telles que la Salle des Grotesques, la Galerie de marbre ou le Cabinet doré sont à couper le souffle.













L'entrée d'honneur





La salle des marbres



Des expositions temporaires sont parfois installées dans l’Orangerie ou dans le Belvédère inférieur.



Dernière édition par Romy50300 le Mar 23 Oct 2012 - 20:00, édité 1 fois
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Dim 2 Sep 2012 - 15:26

Villa Hermès








Villa Hermès - Façade avant.





Statue d'Hermès.






Villa Hermès - Vue du jardin.





Fontaines dans la cour de la villa.



La Villa Hermès est un petit château du Lainzer Tiergarten en Autriche, situé dans un ancien domaine de chasse de la noblesse autrichienne à l'ouest de Vienne, non loin de Schönbrunn.

Ce château tire son nom du Dieu grec Hermès, dont la statue se trouve dans le jardin du château.

L'Empereur Franz Joseph I l'offrit à l'Impératrice Élisabeth (Sissi l'Impératrice) en tant que « château des rêves ».

Aujourd'hui, la Villa Hermès est utilisée pour des expositions du Musée de Vienne (Wien Museum).


Histoire




François-Joseph Ier se décide de construire la « Villa Waldruh » (le nom original) durant l'été 1881.

La construction s'étale de 1882 à 1886 en se basant sur les plans de l'architecte Karl Freiherr von Hasenauer.

Au plus tard en 1885, il est décidé de nommer l'édifice Villa Hermes.

L'impératrice elle-même charge le sculpteur berlinois Ernst Herter de la réalisation de la sculpture « Hermès le gardien » qui devait être disposée dans le jardin.

En 1886, les travaux du bâtiment y compris toutes les annexes, comme par exemple l'école d'équitation de l'impératrice, sont terminés.

Entre 1887 et 1898 (l'année du décès d'Élisabeth), le couple impérial y séjourne régulièrement au printemps pour une durée de quelques jours à quelques semaines.

L'empereur ordonna l'aplanissement de tous les prés et l'«élimination des taupinières» parce que «Sa Majesté ne peut pas monter ses chevaux ici».

Au bord de l'étang proche de la villa, une cabine de bain, qui n'existe plus présente aujourd'hui, fut construite pour l'impératrice.

La rue menant à la villa Hermès fut l'une des premières de Vienne à être équipée d'un éclairage électrique.

En 1896 la villa est le premier bâtiment de Vienne à disposer d'un téléphone.

La Villa Hermès tombe dans l'oubli pendant l'occupation russe de 1945 à 1955.

Elle fait à nouveau parler d'elle en 1963 grâce au film de Walt Disney « Le Grand Retour » (Miracle of the White Stallions en anglais).

La villa est rénovée par une initiative privée de célèbres personnalités entre 1968 et 1974.

La première exposition est ouverte en 1971 dans le cadre de la contribution de l'Autriche à « l'exposition mondiale de la chasse » de Budapest.

Depuis ce temps-là, la Villa Hermès attire de nombreux visiteurs car elle représente une destination d'excursion couru en lien avec la culture, l'histoire et le Mythe de Sisi.

Elle est localisée au milieu d'une réserve naturelle (Lainzer Tiergarten) de plus que 2 500 hectares.




Intérieur



Des tableaux de Hans Makart, Gustav Klimt et Viktor Tilgner décorent l'intérieur de l'édifice.


Au premier étage de la villa se trouvent les salles privées de l'impératrice.

C'est à cet étage que Sisi réalisait ses exercices dans une salle de gymnastique.

Les peintures de mur de style pompéien, qui sont l'œuvre d'Auguste Eisenmenger, de Hugo Charlemont et d'Adolf Falkenstein, montrent divers sports.

Derrière le local des toilettes se trouve la chambre à coucher.





La chambre de l'impératrice Elisabeth









Contrairement aux autres espaces, les nombreux objets originaux sont restés dans la chambre à coucher de l'impératrice.

Ainsi l'immense lit de luxe baroque remonte au temps de Marie Thérèse et se trouvait autrefois dans la pièce impériale de la station de poste à Strengberg près d'Amstetten.

Les peintures du mur d'après l'œuvre de Shakespeare "Le Songe d'une nuit d'été" furent réalisées sur idée de Hans Makart.

De la chambre à coucher, un escalier en colimaçon mène au rez-de-chaussée et dans le jardin.

Dans le salon, on trouve le tableau de couvertures reconstituées Le printemps de Franz Matsch, Gustav Klimt et Georg Klimt.

Dans les archives de l'urbanisme de la ville, les nombreuses livraisons de pierres sont documentées selon leurs origines comme le marbre de Sterzing, marbre de Laas, les pierres de Wöllersdorfer pour des placements d'escaliers dans le bâtiment principal, les pierres de Mannersdorf dur, les pierres d'Almas, les pierres de Lindabrunn et les pierres de Sankt Margarethen.

Les pierres Kaiserstein de la Kaisersteinbruch furent utilisées dans certaines annexes.

Directement devant le petit château se trouve la sculpture « Élisabeth » d'Ulrike Truger.


Avec cette statue, l'artiste prend pour thème la contrainte, la fuite et la liberté auxquelles l'impératrice était soumise.

La sculpture en marbre de Carrare est haute d'environ 2,5 mètres et pèse 6,5 tonnes.

Avec son œuvre « Élisabeth : La contrainte – la fuite – la liberté », Truger voulait créer une image à contre-courant du cliché de Sisi l'impératrice.

Les trois côtés de la sculpture représentent l'ambivalence de sa personnalité, des matières pour la contrainte, le manteau pour la fuite et l'aile pour la liberté.


Écuries


Les écuries des chevaux de l'impératrice sont installées dans l'aile gauche de la cour.

Les installations de l'écurie originale sont toujours visibles en grande partie.

Entre les boxes et les places se trouve un rondeau.

Une construction ronde d'un diamètre de 20 mètres réalisée pour que les chevaux de l'Impératrice puissent courir en intérieur en cas de mauvais temps.

Des années 1950 jusqu'en 2005, ces écuries étaient utilisées durant sept semaines comme écuries d'été des étalons Lipizzans de l'École Espagnol d'Équitation de Vienne.



Dernière édition par Romy50300 le Mar 23 Oct 2012 - 20:00, édité 1 fois
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Dim 2 Sep 2012 - 15:54

Kaiservilla






Kaiservilla, à Bad Ischl




















Période ou style Néoclassicisme
Destination initiale Résidence d'été impériale
Propriétaire actuel Markus de Habsbourg-Lorraine

Pays Autriche
Région historique Haute-Autriche
Commune Bad Ischl







La Kaiservilla (villa de l'empereur), située à Bad Ischl, en Haute-Autriche, était la résidence d'été de l'empereur François-Joseph et de l'impératrice Elisabeth d'Autriche.



Historique



À l'origine, le bâtiment arborait un style Renaissance et appartenait à un notaire viennois, Joseph August Eltz.

En 1850, la villa est achetée par un médecin, Edouard Mastalier.

Après les fiançailles de l'empereur François Joseph avec la princesse bavaroise Élisabeth de Wittelsbach (dite Sissi), en 1853, la mère de l'empereur, Sophie, acquiert la propriété et l'offre au jeune couple impérial en guise de cadeau de noces.




















Appartement de l'empereur et de l'impératrice







L'escalier




Durant les années qui suivent, la villa est agrandie et aménagée par Antonio Legrenzi dans un style néoclassique.

La partie centrale déjà existante est prolongée en direction du parc, ce qui transforme la façade arrière de la bâtisse en une entrée représentative avec des colonnes classiques et un fronton.

En outre, on construit deux nouvelles ailes, ce qui confère au bâtiment final une forme de "E", qui peut être interprété comme un hommage du commanditaire,François-Joseph, à sa femme Élisabeth.

La villa est entourée d'un vaste parc aménagé à l'anglaise.

Le parc, le château de marbre - qui abrite la section photographique des musées régionaux de Basse-Autriche depuis 1978 - et tous les bâtiments atenants ont été dessinés par le paysagiste de la Cour, Franz Rauch.

L'ensemble dans sa forme actuelle n'est achevé qu'en 1860.

En effet, le chantier devait s'interrompre durant les mois d'été, en raison de la présence de la famille impériale.

La fontaine de marbre blanc située devant la partie centrale réalisée en 1884 est une création de Victor Tilgener.

Presque chaque été, l'empereur passe quelques semaines dans cette petite résidence estivale.

Nombre de têtes couronnées de l'époque ont été invitées à la Kaiservilla et François-Joseph y fête presque tous les ans son anniversaire, le 18 août.

Le 28 juillet 1914, il y signe, dans son bureau de l'aile ouest de la villa, la déclaration de guerre à la Serbie (et, le même jour, la célèbre déclaration A mes peuples), qui aboutira rapidement au déclenchement de la Première Guerre mondiale, celle-là même qui conduira à la chute de la monarchie danubienne.

François-Joseph meurt en 1916 et lègue la propriété à sa fille cadette; l'archiduchesse Marie-Valérie.

Le domaine demeure donc une possession des Habsbourg, puisque l'archiduchesse est mariée à l'archiduc François-Salvator, de la branche des Habsbourg-Toscane.

Étant donné que la villa n'était qu'une propriété privée des Habsbourg et que le couple avait renoncé à toute prétention au trône, elle resta en leur possession et ce, malgré la chute de la monarchie austro-hongroise (en 1918).

Le propriétaire actuel de la Kaiservilla est leur petit-fils, Markus de Habsbourg-Lorraine.

La villa et le parc sont ouverts au public durant la période estivale.





Kaiservilla












Vue du parc



Dernière édition par Romy50300 le Mar 23 Oct 2012 - 20:01, édité 1 fois
avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Romy50300 le Dim 2 Sep 2012 - 16:18

Le Palais de Hellburn à Salzbourg












avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chateaux d'Autriche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum