Coiffures sous le second Empire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coiffures sous le second Empire

Message  Romy50300 le Dim 29 Juil 2012 - 0:37

Coifures sous le second empire



Les coiffures en cheveux





Sous le Second empire



Le type dominant de cette coiffure, pendant la période de 1857, était constitué de deux bandeaux plats ou ondulés.


Et voici, à travers l'image ci-dessous, l'évolution des coiffures :






coiffures de 1861



De 1862 à 1864 toujours les bandeaux, mais le chignon plus volumineux est remonté à l'arrière de la tête qu'il occupe entièrement.




Un grand changement : au lieu des bandeaux relevés, on arrange maintenant les cheveux de devant par rangées de petites boucles frisées ou en bandeaux fortement ondulés qui couvrent le front plus qu'à moitié; ensuite on laisse les oreilles à découvert et l'on charge la tête le plus possible, sur le sommet et par derrière, de coques, de tresses et de longues boucles à l'anglaise.




Voici des coiffures de 1865, la plupart de chez M . Croisat, Rue Richelieu, 76 et agrémentées par Mme Aubert, célèbre modiste de l'époque.



Coiffure Joséphine







Coiffure chignon bouclé






Coiffure Antigone







Coiffure Corinne







Coiffure Cérès






Coiffure Watteau







Coiffure à bandelettes






Coiffure Livie






Chignon avec résille








Coiffure pour jeune femme







Coiffure Watteau








Chignon et coques





La coiffure Watteau est une coiffure en canons ornée de fleurs et de rubans, elle rappelle le genre Louis XV.


La coiffure Louis XV est formée de cheveux relevés par devant, sans raies, et par derrière d'un catogan énorme avec repentir sur le côté.





La coiffure impériale ou "diadème"







Coiffure en canons ou Watteau








La coiffure empire





La "coiffure impériale" avec une grosse natte sur le devant, formant diadème, bandeaux plats ou bandeaux retroussés au-dessus de la natte, soit avec petits bouffants et natte posée au-dessus : chignon frisé ou une seule grosse coque d'un côté.

Ce diadème est vendu, chez M.Croisat, 35 à 50 fr suivant l'épaisseur des tresses.



La "coiffure empire" a des papillottes courtes sur le devant, crépées et relevées, elle est faite avec deux mèches serpentines auxquelles se joignent les cheveux que l'on a ondulé sur les tempes, l'arrière étant variable, chignon ou cheveux frisés mélangés de nattes et coques.

De 1866 à 1869 le chignon change de position, et, en 1868, j'ai pu relever ceci dans "Le Magasin des Demoiselles" : les coiffures en cheveux sont aussi élevées, volumineuses et compliquées que l'année dernière, un peu plus dépeignées seulement, encore, même à la ville.

On porte énormément de longs repentirs et souvent tout le chignon frisé.


Mais le terme coiffure ne désigne pas seulement "la coiffure en cheveux", elle est aussi un ornement utilisé pour se coiffer à l'occasion des soirées et des bals, elle fait partie de la lingerie au même titre que les bonnets. .

avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1603
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum