Jeanne d'Arc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanne d'Arc

Message  Romy50300 le Mer 16 Mai 2012 - 18:15

Tout les articles sur jeanne d'arc sont des copies d'articles de Wikipédia , réutilisé, copié ou modifié est sous CC-BY-SA 3.0,



Jeanne d'Arc





Héroïne française de la guerre de Cent Ans (Domrémy, aujourd'hui Domrémy-la-Pucelle 1412 - Rouen 1431), béatifiée en 1909 et canonisée en 1920 par le pape Benoît XV.

Fille de paysans aisés, Jacques Darc et Isabelle Romée, Jeanne d'Arc est originaire d'un village de Lorraine situé aux limites des territoires cédés à Henri VI d'Angleterre, en vertu du traité de Troyes (1420), et des domaines du duc de Bourgogne, où subsistent de nombreux partisans du dauphin Charles.

Dès l'âge de treize ans, Jeanne aurait entendu des voix célestes lui ordonnant de chasser les Anglais de France. En 1429, elle obtient du sire de Vaucouleurs, Robert de Baudricourt, une escorte pour se rendre à Chinon auprès de Charles VII. Après un entretien secret avec le roi, Jeanne d'Arc reçoit une compagnie avec laquelle elle oblige les Anglais à lever le siège d'Orléans (8 mai 1429). Poursuivant son avantage, Jeanne d'Arc et ses compagnons s'emparent de Jargeau, de Meung-sur-Loire et de Beaugency, avant de remporter une éclatante victoire sur les Anglais à Patay (18 juin 1429).







Epée de Jeanne d'Arc


Jeanne conduit alors le roi à Reims et le fait sacrer, confirmant ainsi sa légitimité (17 juillet 1429). Puis elle se dirige vers Paris, où elle veut faire entrer le roi au plus tôt, et s'empare de Compiègne, de Senlis et de Beauvais. Cependant, elle ne peut pénétrer dans la capitale et perd progressivement son crédit à la cour. Après un hiver d'inaction, elle décide de se porter au secours de Compiègne, menacée par les Bourguignons. Capturée par ceux-ci au cours d'une sortie malheureuse (23 mai 1430), elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg et transférée à Rouen, où elle est jugée par un tribunal ecclésiastique présidé par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais et maître de l'université de Paris.


Le procès de Jeanne d'Arc

L'instruction, conduite du 9 janvier au 26 mars 1431, ne permet pas de convaincre Jeanne d'Arc de sorcellerie et d'hérésie : la justesse de ses réponses ne laisse subsister que l'accusation du port de l'habit masculin. Jeanne d'Arc reconnaît finalement ses torts à cet égard le 24 mai 1431, et le tribunal la condamne à la prison à perpétuité. Mais, tombant probablement dans un piège tendu par ses geôliers, elle reprend son habit d'homme le 28 mai. Parce qu'elle est revenue sur son repentir, Jeanne d'Arc est déclarée relapse et condamnée à mort. Le 30 mai, elle est brûlée vive sur la place du Vieux-Marché, à Rouen. La révision de son procès, ordonnée en 1450 par Charles VIII, aboutit en 1456 à une sentence d'annulation de la condamnation.






Une figure symbolique


C'est à la faveur du regain d'intérêt pour le Moyen Âge, à la fin du XVIIIe siècle, que le personnage de Jeanne d'Arc sort de l'oubli. Durant la Restauration, elle devient le symbole de la France réunie autour de son roi et de la religion, avant que l'historiographie officielle de la IIIe République ne fasse d'elle la figure de la Lorraine, l'incarnation du patriotisme français, après la perte de l'Alsace-Lorraine. Pourtant, récupérée par l'extrême droite depuis le début du XXe siècle, Jeanne d'Arc est restée l'une des grandes figures mythiques de l'histoire de France. Sa vie a inspiré Arthur Honegger et Paul Claudel (Jeanne au bûcher, 1935), et, au cinéma, Carl Theodor Dreyer (1928), Victor Fleming (1948), Robert Bresson (1962) et Jacques Rivette (1994).







avatar
Romy50300
Admin

Messages : 1590
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 46
Localisation : 50300 avranches

http://romy50300.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum